Être touriste dans une ville où on a vécu

NB : cet article fait suite à mon voyage à Prague. C’est un condensé de ce que j’ai ressenti en visitant la ville comme une touriste. Ce texte fait suite à une journée spéciale « lieux touristiques » pour les amies.

Quelle sensation étrange ! Comme si, d’aligner au pas de course les lieux touristiques, je n’étais pas à ma place.
Étrangère à la visite, prenant peu de photos-souvenirs car, « ce n’est pas grave, je vais la [re-]voir souvent », alors que non, je n’aurais pas l’occasion de me balader dans Petrin ni de profiter de Letna.
Et de continuer à parcourir les transports en commun comme si on ne l’avait pas quittée, et puis, se rendre compte qu’on ne retrouve pas l’ambassade de France et le mur Lennon…

Être touriste dans ses souvenirs, et avoir la sensation qu’ils appartiennent au présent… Prague, vivre avec toi me manque…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s